Ecouter Horizon FM en direct

"Ceux qui sont en grève, n'auront pas leur salaire

MAMOU-Le ministre de l’éducation nationale et de l’alphabétisation vient de monter au créneau dans la préfécture de Mamou. Dans un message de fermeté, Mory Sangaré a précisé qu’aucun enseignant gréviste ne percevra son salaire.

L’ancien Inspecteur régional de l’Education de Mamou s’en est pris à certains responsables de l’éducation de la région. Il a promis d’être sans pitié face aux enseignants qui se livrent à des actes de violences contre les établissements qui ont repris les cours.

A Mamou, il a menacé la directrice de l'école primaire El Boubacar Biro Diallo. Avant de quitter, le ministre Sangaré a enjoint madame Fanta Bah de passer par tous les moyens pour que les élèves reviennent  à l'école dès ce lundi, faute de quoi, il va prendre des mesures sévères.

« Madame vous avez fait combien d'années dans cette école ?  Vous ne pouvez pas me dire que vous ne maîtrisez pas vos enseignants. Cette école est une grande école. Essayez de tout faire pour que les cours reprennent d'ici le lundi. Sinon je vais prendre des mesures. Vous avez compris ? » a menacé le ministre.

À Pita également, le ministre à la tête d’une forte délégation a prévenu quelques responsables de l'éducation leur demandant de forcer la reprise des cours. Il a aussi réitéré l'engagement du gouvernement à dégeler les salaires de tous les enseignants en situation de classe.

 “On va dégeler  les salaires de ceux qui vont accepter de reprendre les cours. Mais ceux qui sont en grève n'auront pas de salaires. Les enseignants qui s'attaquent à d'autres pour les empêcher de travailler, sachez que nous allons prendre des mesures correctives par rapport à celà. Aux DPE, DSEE ou responsables d'écoles, c'est vrai que je suis de Pita. J'ai fait la plus grande partie de ma vie ici. Mais je ne vais pas tolérer»», a martelé  Mory Sangaré.

Plusieurs enseignants avaient été arrêtés à Pita la semaine dernière. Ils sont accusé d'avoir bastonné un directeur d'une école privée auquel ils reprochent  d'avoir repris les cours dans son établissement. Le procureur est saisi de cette affaire et un jugement est attendu.

Habib Samake

Correspondant régional d'Africaguinee.com

A Mamou

Tel :( 00224)626 702 571


Ajouter un commentaire




Animateurs


Contact


Horizon FM.
Conakry
République de Guinée
Studio : +(224) 655 56 53 56
Admin : +(224) 657 94 46 97
Courriel
horizonfmconakry103@gmail.com
boubacaryacine2000@gmail.com